Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook

Main

Posted by
ImpréVUS (Dijon, France) on 12 August 2018 in Cityscape & Urban and Portfolio.

"Ma main coupée brille au ciel dans la constellation d’Orion."

Cendrars

Les rues, le hasard. C'est le journal de ma ville, mon journal, un work-in-progress aussi. Au flâneur, le quotidien révèle ce qu'il porte d'insolite, de merveilleux, de poétique ou drôle. D'imprévu. Un théâtre de rue, en quelque sorte.

Mon site : http://jean-philippe-jarlaud.net

The streets, the chance. It is the journal of my city, my diary, a work-in-progress as well. To the stroller, everyday life reveals the odd, marvelous, poetic, humorous. The unexpected. A street theater, somehow.

omid from mashhad, Iran

A M A Z I N G !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

12 Aug 2018 8:30pm

Jean-Luc.M from Nancy et ailleurs, France

Belle citation et belle capture en rapport.

12 Aug 2018 8:41pm

@Jean-Luc.M: La surprise, c'est d'abord cette irruption du paléolithique revisité à l'aérosol moderne. On voit ensuite seulement l'hommage muet à ce jeune qui a perdu une main à ND des Landes.

Le Krop from Charenton-le-Pont, France

Superbe image et citation idoine : bravo !

13 Aug 2018 6:53am

@Le Krop: De Cendrars également, j'ai hésité avec:

C'est mon étoile
Elle a la forme d'une main
C'est ma main montée au ciel
Durant toute la guerre
je voyais ORION
par un créneau
Quand les zeppelins venaient
bombarder Paris
ils venaient toujours d' ORION
Aujourd'hui je l'ai
au dessus de ma tête
Le grand mât perce la paume
de cette main qui doit souffrir
Comme ma main coupée me fait souffrir
percée qu'elle est
par un dard continuel.

Cette marque urbaine parle également d'une main perdue, par un jeune homme à Notre-Dame-des-Landes.

Le Krop from Charenton-le-Pont, France

Merci pour la précision.
Quant au poème, choix difficile, en effet ! J'aurais hésité aussi, mais je ne tranche pas, sans mauvais jeu de mots.
J'ajoute quelque chose à l'ensemble de tout ça, des *****, émues.

13 Aug 2018 2:23pm